Humidité des murs : mesure et traitement

La présence d’humidité dans une maison, surtout lorsque le logement est ancien n’est pas rare. Elle peut avoir différentes causes et conséquences. Vous pouvez aussi l’observer de différentes façons. Bien souvent, elle atteint d’ailleurs les murs, qu’il s’agisse des murs extérieurs ou des murs intérieurs.

Vous avez remarqué que vos murs étaient humides ? Ou vous suspectez le présence d’humidité ? Voyons ensemble quel type de mesure peut être mis en place et quel traitement envisager, sur renovationutile.com.

Symptômes et causes de l’humidité présente sur les murs

Comment savoir si votre mur est humide ?

mur-interieur-humideGénéralement lorsque vous le touchez, vous pouvez sentir qu’il n’est pas tout à fait sec. Mais ce n’est pas la seule manière de savoir si tel est le cas.

En effet, il est possible d’observer une trace qui prend une teinte grisâtre, comme lorsqu’un papier est humide par exemple, que ce soit pour un mur extérieur ou un mur intérieur. D’ailleurs cela fini par laisser généralement des tâches.

Si vous observez comme du sel présent à maximum 1m50 de haut au niveau de votre mur, c’est en fait du salpêtre, qui est une des conséquences de l’humidité dans une maison.

De même, il peut y avoir de la moisissure sur vos murs, que ce soit dans la chambre, la salle de bain ou encore la cave. Ce détail est signe d’une humidité trop forte et d’un manque d’aération.

Au niveau de votre extérieur, vous remarquerez que le mur en question aura du mal à sécher après la pluie, l’humidité pourra être quasiment constante alors que d’autres murs seront secs. En outre, un mur extérieur humide est souvent noirci et peut aussi présenter des fissures.

D’où peut provenir cette humidité ?

infiltration-dans-un-murLes causes de l’humidité peuvent être moindres dans la mesure où il peut juste s’agir d’un manque d’aération ou de ventilation. Mais elles peuvent être beaucoup plus dramatiques lorsqu’il s’agit d’infiltrations dans le mur ou de remontées capillaires (l’eau qui remonte directement du sol).

Ces dernières nécessitent alors la mise en place d’un traitement par un professionnel qui non seulement identifiera la ou les causes mais pourra intervenir de manière efficace pour résoudre définitivement le problème et vous certifier un environnement plus sain.

A noter également que des dégâts des eaux peuvent être la cause d’un mur humide et que dans ce cas la prise en main du problème sera plus facile, vous pourrez tout à fait envisager d’intervenir vous-même une fois le ou les problèmes de canalisation réglés.

Mesure de l’humidité des murs

L’humidimètre

humidimetreVous pouvez être fixé sur la question de l’humidité de votre mur en effectuant des mesures à l’aide d’outils spécifiques. On utilise généralement un humidimètre.

Ce dernier va calculer le pourcentage d’eau contenu dans le mur. Sachez que l’on peut aussi utiliser un hygromètre  pour mesurer l’humidité contenue dans la pièce qui nous intéresse de manière générale. D’ailleurs celle-ci doit être comprise entre 45% et 70%.

L’appareil de mesure d’humidité le plus efficient concernant le taux d’humidité du mur est un humidimètre thermique. C’est celui qui est utilisé par les professionnels, bien que l’humidimètre classique puisse donner déjà une bonne idée du taux d’humidité approximatif. Il faut compter environ 20 euros pour vous en procurer un classique et bien plus d’une centaine d’euros pour un thermique.

Pour ce qui est des mesures à l’aide d’un testeur d’humidité classique, à priori, pour un résultat satisfaisant, l’appareil doit afficher une valeur entre 0.4% et 1%. Au delà, il y a un problème d’humidité, qui devient alarmant lorsqu’il est supérieur à 2%.

Le diagnostic humidité

Le diagnostic humidité fait appel à un professionnel. Profitez-en, bien souvent vous pourrez en faire réaliser un gratuitement. Cela vous permettra d’y voir plus clair sur la situation.

A savoir que le professionnel pourra utiliser une autre méthode que l’humidimètre si cela est nécessaire, afin de mieux mesurer les impacts. Ils utilisent notamment une technique avec bombe à carbure de calcium.

Avec tout diagnostic, vous aurez les risques et répercussions de l’humidité sur la santé, l’identification des causes et leur situation géographique, ainsi que les travaux à entreprendre pour y palier.

Traitement de l’humidité des murs

Si le problème relève d’un défaut d’aération

icone-aerationSi le problème d’humidité ne provient pas d’une infiltration d’eau dans les murs ou d’une remontée capillaire, mais qu’il s’agit simplement d’un manque d’aération, vous pouvez y remédier de différentes façons :

  • La plus simple consiste à aérer votre pièce quotidiennement et suffisamment longtemps en ouvrant la fenêtre
  • La seconde à faire poser une VMC si la pièce en question en est dépourvue
  • la troisième consiste à utiliser un déshumidificateur ou un absorbeur d’humidité

Vous pouvez très bien mettre en place simultanément ces trois techniques.

S’il y a une remontée capillaire ou une infiltration

mur-exterieur-humideDans ce cas, le traitement humidité le plus efficace sera de faire appel à une entreprise qualifiée, qui elle seule pourra vraiment résoudre le problème. Si vous entamez les démarches vous-même en traitant le mur sans en soigner la cause, vous risquez de perdre de l’argent dans des travaux que vous allez devoir refaire par la suite.

Mieux vaut donc tout de suite prévoir les choses et engager un spécialiste compétant pour intervenir et enlever le problème à la source. Vous trouverez des produits anti humidité qui sont efficients une fois que le problème principal a été réglé.

Ainsi, vous serez sûr que votre habitat sera vraiment bien protégé et sain, vous pourrez entreprendre vos travaux de rénovation sans inquiétude.

Les conséquences d’un trop plein d’humidité

femme-qui-tousseOutre l’apparition de salpêtre, de mérule pour ce qui est de la charpente de votre maison, ou de moisissure, l’humidité peut entraîner des dégradations des matériaux. Les murs qui seront touchés pourront avoir leur revêtement qui va se décoller, en plus du fait que ce n’est pas très esthétique.

Mais il ne faut pas négliger les conséquences de l’humidité au niveau de la santé. Un milieu humide est propice au développement de plein de mauvaises choses. Globalement cela peut entraîner de l’asthme, des bronchites à répétition, autrement dit des problèmes d’ordre respiratoire.

C’est pourquoi il est important de vite remédier au problème si vous vous apercevez que vous avez un ou plusieurs murs humides. D’autant plus si celui-ci ou ceux-ci se situent dans une chambre d’enfant ou de bébé. Les conséquences pour eux peuvent être encore plus fortes.

Un problème d’humidité n’est donc pas à prendre à la légère, que ce soit pour votre santé ou au niveau des dégradations que cela peut entraîner dans votre maison.

 

 

Ainsi, l’humidité des murs, peut avoir plusieurs causes et s’observe de différentes manières. Il y a bien souvent apparition de salpêtre ou de moisissure mais aussi des tâches sur les murs et un certain noircissement de ces derniers. Les revêtements peuvent avoir tendance à se décoller, le bâtiment est fragilisé.

Pour mesurer le taux d’humidité dans un mur on utilise un humidimètre. Une fois les pics au contact du mur, les valeurs doivent être comprises entre 0,4% à 1% dans l’idéal et ne pas dépasser les 2%.

Pensez à faire réaliser un diagnostic humidité, souvent gratuit, pour en savoir plus sur les causes et les travaux à entreprendre. Les traitements pourront être simples à mettre en place si la cause est juste un manque d’aération et bien plus compliqués dans les cas d’infiltrations ou de remontées capillaires. Pour ces dernières, un professionnel devra intervenir si vous souhaitez vraiment lutter efficacement contre le problème.

Enfin, les risques pour la santé sont réels, il est important de ne pas négliger le fait que les répercussions au niveau respiratoire peuvent être graves.

 

 

 

Related posts

Leave a Comment