Un béton bien équilibré

Pour un béton bien équilibré, il convient de respecter le dosage idéal selon sa destination, afin de garantir la solidité de l’ouvrage. Vous devrez donc suivre à la lettre certains procédés pour obtenir la texture et la qualité adéquate.

Le dosage du béton selon le temps et l’usage

Le dosage du béton se fait en fonction de plusieurs facteurs. Si vous êtes chapiste ou professionnel du bâtiment, rendez-vous sur betonandco.com pour trouver le matériel et les accessoires pour chapes béton qui vous garantiront la meilleure qualité pour vos chantiers. Vous devrez aussi, par exemple, tenir compte du climat (par temps humide ou sec) lorsque vous ferez le mélange des différents éléments. Compte également la destination du béton, selon qu’il s’agisse d’une forme tout usage ou non.

Le dosage du béton pour la fixation de poteaux par exemple

Le ciment, le gravier, le sable et l’eau sont les éléments utilisés pour produire du béton, et doivent être disponibles dans des proportions précises. Pour le dosage du béton, il faudra raisonner en termes de volumes pour plus de précision. Ainsi, pour doser le béton dans le cadre d’une fixation de poteaux par exemple, la technique de dosage utilisée est celle du 1-2-3. Cela suppose 1 volume de ciment, 2 volumes de sable, 3 volumes de gravier et ½ volume d’eau. Cette technique est aussi utilisée pour les usages les plus communs du béton par temps sec. Pour un béton qui sera utilisé pour une terrasse ou des fondations, ces proportions seront revues à la hausse.

Les autres formes de dosage du béton

Si vous souhaitez effectuer de petites réparations ou un scellement, 3 volumes de ciment pour 1 volume d’eau suffiront. Pour des joints de réparation par contre, un mélange d’un volume de ciment pour un demi-volume d’eau fera l’affaire. Pour les travaux de maçonnerie, de coulage et de fixation par temps sec, 1 volume de ciment, 3 volumes de sable et 1/3 de volume d’eau sont indiqués. Selon les travaux à réaliser, vous pourrez ajuster le dosage de sable.

Le coulage du béton par temps froid

Vous devez prendre certaines précautions afin de prévenir les effets dommageables du froid. En effet, par temps de frais, les processus de prise et de durcissement sont considérablement ralentis. Pour cela, vous pouvez commander un béton prêt à l’emploi accéléré ou y intégrer un adjuvant accélérateur pour rendre la prise et le durcissement plus rapides. Vous pouvez aussi couler votre béton au moment de la journée qui se prête le mieux à cette opération, mais évitez toutefois les fins d’après-midi. Si la température est en dessous de 0 °C, évitez simplement de couler du béton.

Le procédé pour avoir la quantité et la texture de béton appropriées

Pour un béton équilibré, le dosage conseillé est de 350 kg/m3. Quant au volume de béton nécessaire pour tous vos travaux, vous l’obtiendrez en multipliant entre elles la longueur, la largeur et la hauteur de la surface à revêtir. Ainsi, vous obtiendrez la quantité idéale pour l’achèvement de votre chantier.

Selon l’ampleur des travaux, nous vous conseillons de prévoir une marge de 10 à 15 % en plus ou en moins. Indépendamment de la taille du chantier, la texture du béton détermine généralement son équilibre. Idéalement, elle doit être molle, ce qui suppose que vous devez éviter l’excès d’eau pour qu’il ne soit pas liquide.

Related posts

Leave a Comment