Quand traiter sa charpente ?

Avez-vous comme projet de rénover la vieille charpente ou de construire la structure de votre maison ? Vous aurez sans l’ombre d’un doute besoin d’utiliser des matériaux solides, résistants et durables comme le bois. Toutefois, quelle que soit l’essence de bois utilisée, il est fondamental de traiter sa charpente afin de garantir sa durabilité. Comment, quand et avec quel système traiter une charpente ? Quand faut-il la changer ? Telles sont les questions auxquelles nous apporterons des réponses dans cet article.

Comment traiter une charpente ?

La charpente est composée d’un assemblage de bois qui sert à soutenir l’ensemble de la construction, afin de permettre au logement d’être habitable. Cette charpente doit être traitée, car le bois en tant que matériau naturel nécessite une protection contre les champignons ou les insectes xylophages tels que les termites. La meilleure solution est donc de trouver un charpentier à Annecy, si vous êtes dans les environs, ces travaux doivent être réalisés tous les 10 ans ou dès l’apparition de signes alarmants.

Pour effectuer le traitement d’une charpente, vous devez respecter minutieusement les différentes phases de préparation du chantier. Il s’agira d’abord de veiller à rendre votre charpente propre et sèche. Ensuite, il faudra passer au ponçage, afin d’éliminer toutes sortes de résidus de vernis ou de peinture.

traiter la charpente

Les systèmes de traitement d’une charpente

L’opération de traitement d’une charpente se fait soit par injection ou par pulvérisation.

Le traitement par injection

Le traitement par injection d’une charpente par injection implique :

  • le nettoyage à brosse du bois, afin d’éliminer les parties rongées ;
  • l’installation des buses qui se fait après avoir percé des trous dans les poutres à l’aide de forets de 9,5 mm de diamètre ;
  • le chargement des trous par les buses de manière à ce que le produit refoule du trou ;
  • le traitement par pulvérisation du produit sur toute la charpente.

Le traitement par pulvérisation

Pour ce faire, il faut remplir le pulvérisateur et éliminer à l’aide d’une brosse, toutes les parties attaquées du bois. Vous pouvez alors pulvériser le produit ou procéder au badigeonnage. Il faut tout de même que la salle soit bien aérée.

Quand traiter une charpente ?

Selon les normes EN 335-1, 2 et 3, le traitement de la charpente d’une maison se fait la plupart du temps avant la pose. Une fois ce traitement réalisé, sa durée de vie est de 10 ans. Cependant, au fil du temps, le bois peut commencer à s’user, à cause des insectes et champignons qui viennent s’y abriter. Vous pouvez tout de même vous apercevoir d’une éventuelle dégradation grâce à certains indices tels que des fissures dans la toiture, les tuiles qui se déplacent, la présence d’une poussière fine qui s’échappe du bois, etc. Tout traitement doit être fait en fonction du référentiel ctb-p+ ce pourquoi il est important de faire appel à un professionnel.

Quand faut-il changer une charpente ?

De façon générale, la révision de la charpente d’une maison doit se faire tous les 20 à 30 ans. Toutefois, des travaux de rénovation peuvent être nécessaires avant, notamment en cas d’apparition des premiers signes de vieillissement comme :

  • une charpente qui s’affaiblit au fil du temps ;
  • une détérioration de la toiture due aux intempéries ;
  • une présence d’humidité entraînant l’apparition de moisissures dans les combles ;
  • une émergence de mérules, termites ou autres insectes xylophages et champignons.

Pour récapituler, l’entretien régulier de la charpente de votre maison s’avère nécessaire, afin d’éviter l’affaiblissement de la structure de votre habitation ou de procéder à un remplacement intégral. Vous pouvez également solliciter, de temps en temps, l’intervention d’un charpentier pour réaliser l’état des lieux.

Related posts

Leave a Comment