Comment se débarrasser du salpêtre ?

Vous suspectez la présence de salpêtre dans votre maison ? Certains de vos murs commencent peut-être même à être endommagés ? Vous souhaitez remettre à neuf votre habitat ou tout du moins une partie ? Voyons ensemble comment se débarrasser du salpêtre de manière efficace sur Rénovation Utile.

Qu’est-ce que le salpêtre ?

salpetre-sur-les-mursBien que cela puisse ressembler à de la moisissure, le salpêtre n’en est pas. Il s’agit en fait d’un composant qui porte le nom de nitrate de potassium qui fait partie des minéraux. Ce dernier est de couleur blanche voire grisâtre.

On le perçoit souvent à la base des murs, à l’intérieur d’une maison. Son apparition est d’ailleurs nettement plus fréquente au sein des vieilles maisons, qui ont pu se fragiliser avec le temps et voire apparaître certains défauts.

Il s’agit donc d’un dépôt plus ou moins conséquent qui ressemble plus à du sel au toucher. En plus d’être inesthétique, le problème est que cela abime les murs et surfaces sur lesquelles il apparaît. Le plâtre, mais aussi les enduits, la pierre et le bois : tout peut alors se détériorer. Il est donc important de prendre les choses en main avant que cela n’empire et ne prenne des proportions vraiment trop importantes.

Au départ, on peut ne pas le percevoir ou très peu, mais les problèmes de détérioration du mur sont généralement déjà présents. Les papiers peints peuvent ainsi commencer à se décoller et les murs à s’effriter. Il suffit de gratter un peu, d’éventuellement enlever une partie du revêtement qui est abîmé pour apercevoir sur le dessous cette couche blanchâtre caractéristique du salpêtre.

 

A quoi est-il dû ?

principe-remontees-capillairesAvant d’aborder la façon dont on peut se débarrasser efficacement du salpêtre, il est important de comprendre comment ce dernier apparaît. Premier constat : il n’est pas rare d’en voir dans une cave. Or, ces dernières sont souvent des endroits humides. Il y a donc un lien direct entre humidité et apparition du salpêtre.

En réalité, la cause principale sont les remontées capillaires. Oui mais encore ? Le sol est humide par nature, c’est un fait. Or, cette humidité peut remonter dans les murs des maisons, généralement jusqu’à 1m50 de hauteur. Pour y voir plus clair, prenons l’exemple du sucre dans la tasse à café. Le liquide remonte le long du sucre. Là c’est le même phénomène qui se produit mais sur le mur.

Lorsque le mur finit par sécher (ce qui est le cas suivant les conditions climatiques et en fonction de la hauteur), les cristaux de nitrate de potassium se forment. C’est l’humidité ambiante de la pièce qui peut prendre le relais et accentuer le phénomène.

le-salpetreDès qu’un mur est en contact avec de l’eau (souvent au niveau des fondations dont l’étanchéité à pu prendre un coup), il y a donc de fortes chances pour que le salpêtre fasse son apparition. De même, plus les matériaux utilisés pour la construction sont poreux et plus le risque de remontée capillaire est important.

Des fissures dans les murs, même légères peuvent aussi favoriser ce phénomène. En outre, une végétation trop importante qui empêche l’assèchement naturel de se faire peut aussi jouer un rôle, au même titre qu’une nappe phréatique à proximité qui n’a pas été prise en compte dans la construction.

A savoir que plus la pièce est mal aérée ou mal ventilée, donc plus elle est humide, plus le risque d’apparition de salpêtre sur les murs est important.

 

Se débarrasser du salpêtre

traitement-salpetrePour vous débarrasser du salpêtre, il existe plusieurs solutions qui peuvent être mises en place. Sachez toutefois que les traitements du salpêtre du type produits spécifiques ne sont efficaces que pour une courte période.

En effet, si vous ne faites pas identifier le problème principal par un professionnel, ce dernier reviendra puisque la cause (les remontées capillaires) ne sera pas résolue. Vous aurez donc au final plus d’argent à dépenser si vous camouflez le problème que si vous prenez réellement le taureau par les cornes.

Faire réaliser un diagnostic humidité et engager un professionnel

N’hésitez donc pas à faire intervenir un professionnel pour votre problème de salpêtre qui pourra aisément trouver la cause de cette apparition, la source des remontées capillaires et intervenir. En outre, pensez à demander un diagnostic humidité, qui est bien souvent gratuit et vous donnera une idée du ou des problèmes existants.

Une intervention pour votre problème de salpêtre et de remontée capillaire pourra ainsi avoir comme solutions fiables et durables :

La création d’une barrière étanchecreation-barriere-etanche-traitement-salpetre

  • le professionnel injecte dans le mur proche du sol, tous les 15 centimètres environ un produit chimique hydrophobe (qui n’aime pas l’eau), fait à base de gel acrylamide et de silicone. Pour ce faire, il va percer plusieurs trous à l’endroit où se produit la remontée capillaire. Cette injection peut se faire du côté intérieur comme du côté extérieur du mur, de manière à agir le plus efficacement possible. A savoir que le produit va se solidifier au contact de l’eau, d’où l’apparition d’une vraie barrière.
  • Autre solution pour la création de la barrière étanche (ne laissant donc pas passer l’eau) : on insère dans le mur une feuille en acier inoxydable et en bitume armé ou on peut encore insérer du mortier hydrofuge.
  • Il est aussi possible de disposer le long du mur une membrane étanche qui va se poser de la même manière qu’un enduit et empêcher les remontées capillaires.

L’assèchement

Cet assèchement est d’ordre électro-osmotique : le but ici est d’attirer vers le sol l’eau qui veut grimper. Un courant continu est créé, à base d’électrodes, qui va attirer le liquide vers le sol. Cela peut nécessiter l’utilisation d’une batterie spécifique.

On va en fait inverser la polarité des champs magnétiques, ce qui permet à l’eau de descendre. L’avantage de ce procédé étant que par rapport au précédent, il n’y a pas de forage dans les murs, ce qui est plutôt intéressant lorsque le mur est très ancien ou très fragilisé.

Le drainage

drainage-mur-maisonLe drainage est un autre traitement du salpêtre que le professionnel pourra vous conseiller suivant la situation de qu’il va rencontrer dans votre habitat. On utilise alors un siphon atmosphérique à l’extérieur de la maison, pour éliminer l’humidité des murs. A savoir qu’un drainage du terrain peut s’avérer aussi essentiel.

Notez que ces solutions vous permettront de faire disparaître réellement votre problème mais nécessitent l’intervention d’un professionnel. Dans tous les cas, cela vous évitera d’avoir à réparer sans cesse vos murs et d’obtenir une vraie rénovation de votre intérieur.

Prévenir et traiter l’apparition du salpêtre

Dans une optique de prévention et de rénovation intérieure d’une maison, pour éviter tout risque, vous pouvez envisagez des produits anti-salpêtre comme de l’enduis spécialement conçu anti-salpêtre par exemple. Puisque ce dernier n’apparaît qu’à environ 1m50 du sol, vous pouvez uniquement traiter les pièces en rez-de-chaussée et éventuellement votre cave si vous en avez une.

vmc-pour-aeration-maison-anti-humiditePuisque le salpêtre apparaît aussi lorsque l’aération de la pièce n’est pas optimale, il peut aussi être crucial de jouer sur ce point. Mettre en place un bon système pour ventiler la pièce est donc un autre point de levier pour éviter toute apparition de ce sel de pierre qui s’avère néfaste pour les constructions. En outre, installer une VMC si ce n’est pas déjà fait est parfait pour lutter contre l’humidité de manière générale.

Vous trouverez aussi des produits anti-salpêtre que vous pourrez utiliser dans l’optique de séchez vos murs en attendant de traiter le problème efficacement ou après intervention d’un professionnel.

En outre, il faut savoir qu’en fonction du traitement anti-salpêtre qui aura été effectué par le professionnel au préalable, il est possible que vous deviez attendre un délai de 6 à 12 mois avant de pouvoir toucher à votre mur en remettant des produits, notamment en cas d’injection.

Vous pouvez ensuite envisager un traitement fongicide et bactéricide pour éviter l’apparition de moisissures et autres dégâts indésirables, que vous pourrez appliquer à l’aide d’un pinceau plat ou d’un rouleau. 2 heures d’attente sont nécessaires avant de pouvoir renouveler l’opération une nouvelle fois (plusieurs applications sont nécessaires pour une bonne efficacité). Par la suite vous pouvez aussi mettre de l’anti-tâche pour enlever les traces qui resteront éventuellement sur votre mur.

peinture-pour-mur-traitement-salpetreL’imperméabilisant est une autre solution que vous pouvez envisager, il permet d’agir comme un film étanche. Vous pouvez le mettre une fois le traitement fongicide effectué, et avant de mettre une peinture sur votre mur. Pour pouvoir l’appliquer, il est important que votre mur soit dépourvu de peinture ou de papier peint au préalable. Il doit donc être brut.

Qui plus est, le délai d’un mois est nécessaire avant d’envisager de remettre un revêtement : peinture ou papier peint après utilisation de l’imperméabilisant.

En ayant pris soin de traiter le fond du problème, qui sont les remontées capillaires, vous pourrez donc ensuite envisager un traitement anti-salpêtre pour votre mur incluant :

  • un bactéricide /fongicide,
  • éventuellement un anti-tâche,
  • un imperméabilisant,
  • puis une peinture anti-humidité

Cela vous permettra de retrouver un mur sain, bien séché, dépourvu d’humidité, de salpêtre mais également de moisissures qui vont aussi de pair avec les problèmes d’humidité.

 

Le danger du salpêtre

danger-sante-salpetreNous l’avons évoqué, le salpêtre en soi n’est pas vraiment le problème mais bien les remontées capillaires. Pour autant, la présence de salpêtre peut-elle s’avérer être un danger ? Dans un premier temps il abîme les matériaux que vous utilisez comme revêtement sur vos murs.

C’est donc principalement un danger de dégradation qui se présente, qui peut altérer la solidité de la maison en créant des fissures à travers les murs, cela demande des réparation et une bonne prise en main. Soit un coût en termes financier mais aussi en énergie dépensée pour y remédier efficacement.

Du point de vue de la santé, ce « sel de pierre » n’engendre pas forcément de problème à lui tout seul mais la présence d’humidité en créé. En effet, un environnement humide favorise l’apparition de l’asthme, les allergies, les bronchites chroniques, etc…

Autrement, sachez que le nitrate de potassium sert de conservateur pour certains aliments comme les charcuteries, ce n’est donc pas un produit néfaste à proprement parler, bien qu’il vaille mieux éviter d’en ingérer lorsqu’il est sur les murs pour éviter tout problème digestif.

Cet article en vidéo :


 

En conclusion : le salpêtre apparaît à cause des remontées capillaires et de l’humidité que cela créé sur le mur. Pour se débarrasser de ce problème, il convient d’en trouver l’origine et de la traiter efficacement. Il est donc vivement conseillé de faire appel à un professionnel qui a l’habitude de traiter les problèmes de l’humidité.Faire un diagnostic humidité est notamment gratuit et vous donnera déjà une bonne piste.

Plusieurs traitements peuvent ainsi être mis en place, que ce soit pas la création d’une barrière étanche, par la technique d’assèchement ou de drainage. Dans tous les cas vous pourrez trouver des produits anti-salpêtre utiles après l’intervention du professionnel (ou en prévention) pour éviter son apparition et la dégradation de vos murs. A savoir qu’une bonne VMC est aussi un point de levier qu’il ne faut pas négliger pour autant.

Related posts

Leave a Comment