Comment obtenir la Prime Énergie ?

La prime énergie est une aide financière jouant un rôle considérable dans la réduction de la consommation énergétique. Cependant, certains critères sont nécessaires pour l’obtenir. Ce n’est pas toujours évident de s’y retrouver, surtout lorsqu’on ne dispose pas des bonnes informations. Découvrez dans cet article, les démarches à entreprendre pour obtenir la prime énergie.

La prime énergie : de quoi s’agit-il ?

La prime énergie est une assistance financière octroyée par les fournisseurs d’énergie aux particuliers, propriétaires ou locataires de maison. En réalité, l’objectif de cette aide est de motiver ces derniers à entreprendre des travaux d’économies d’énergie dans leurs habitations. Ainsi, vous êtes susceptible de recevoir la prime lorsque vous réalisez chez vous des travaux de rénovation tels que :

  • le remplacement des chaudières ;
  • l’isolation de comble ;
  • et le calorifugeage, etc.

En outre, cette prime écologique s’inscrit dans le dispositif des Certificats d’Économies d’Énergie (CEE) et s’applique autant aux habitations secondaires qu’aux habitations principales. Néanmoins, certaines normes doivent être respectées pour être éligibles à cet appui. Vous pouvez vous rendre sur des sites spécialisés comme www.hellio.com afin d’être accompagné dans vos projets concernant votre recherche d’efficacité énergétique et thermique.

Quelle démarche entreprendre pour bénéficier de la prime énergie ?

L’octroi de la prime énergie exige un certain nombre de régularités. Pour être éligibles, les travaux de rénovation doivent se faire dans une résidence construite depuis plus de deux ans.

De plus, ces travaux doivent impérativement être conduits pas un professionnel RGE (Reconnu Garant de l’Environnement). Cela garantit des travaux conformes aux normes techniques imposées par l’administration. Toutefois, certaines dispositions doivent être prises avant et après des travaux de rénovation pour l’effectivité de la prime.

Avant les travaux

Dans cette atmosphère d’incertitude façonnée par les entreprises frauduleuses, à qui faire concrètement confiance ? Avant le démarrage de vos travaux, la requête du CEE doit précéder tout appel à un professionnel. Une fois votre demande acceptée, un mail de confirmation ou une attestation vous sera envoyé (e) pour effectuer les travaux de rénovation. Ensuite, vous pourrez procéder à la signature du devis des travaux offerts par le professionnel RGE contacté.

Après les travaux

Afin de bénéficier du versement de la prime, un certain nombre de démarches doivent être entreprises après les travaux. Il s’agit notamment de la constitution d’un dossier justifiant la tenue des travaux et attestant du respect des normes. Ainsi, vous disposez d’un délai de six mois, à compter de la date de fin des travaux, pour le faire parvenir à votre acheteur CEE. La constitution du dossier nécessite entre autres :

  • l’attestation sur l’honneur remplie et signée ;
  • une fiche technique du matériel installé ;
  • la copie de la facture détaillée des travaux effectués ;
  • et le justificatif d’authentification du professionnel RGE, etc.

Par conséquent, pour éviter les cas de rejet, il est primordial de s’assurer de la bonne constitution du dossier avant de le transmettre. Voilà donc le processus idéal pour obtenir votre prime. En prenant en compte ces différents détails, vous devriez vous voir attribuer la prime énergie en un temps record. Retenez qu’il y a des précautions à prendre aussi bien avant qu’après les travaux.

Related posts

Leave a Comment