Comment choisir son découpeur plasma ?

Avant, il était quasiment impossible de couper du métal. Aujourd’hui, l’évolution de la technologie a permis aux scientifiques de mettre sur pied des machines capables de telles prouesses : il s’agit des découpeurs plasma.

Si vous désirez opter pour une de ces machines alors il vous faut savoir sur quels critères il faudra se baser.

On vous explique tout ça dans l’article ci-dessous.

Que faut-il entendre par plasma et découpeur plasma ?

En termes simples, le plasma peut être décrit comme étant un gaz conducteur ionisé. C’est un gaz dans lequel des électrons libres sont en mouvement sans être forcément reliés à des atomes. En puisant dans les cours de physique appliquée, il ressort que dans ce cas précis le gaz est de l’air qui se transforme en plasma en vue de couper le métal. Le métal étant conducteur, il fond à une haute température. Le découpeur plasma permet de morceler des tôles d’épaisseurs entre 2 mm et 40 mm. Le découpage se fait à une haute température.

En effet, pour permettre au découpeur plasma de fonctionner, un onduleur est requis. L’onduleur est le dispositif qui procède au changement du courant alternatif en courant continu. C’est grâce à l’onduleur que le découpeur plasma va produire l’arc électrique qui va entraîner cette ionisation. Une fois que l’ionisation a été générée, le plasma peut atteindre une température d’environ 18 000°C.

Étant donné que c’est de l’air qui se transforme en plasma, un compresseur annexe est requis.

découpeur plasma

Sa composition

Il convient de souligner que le découpeur plasma est formé d’un ensemble d’éléments. C’est la mise en relation de tous ces éléments qui permet le morcellement du métal avec une précision de l’ordre du millimètre. Afin de réussir cette manœuvre, il faut non seulement avoir certaines compétences, mais également du matériel. Ainsi, pour pratiquer le découpage du métal avec le découpeur plasma il faut avoir :

  • un onduleur qui se chargera de transformer le courant alternatif en courant continu.
  • une torche avec un câble flexible doté d’une longueur d’environ 4m afin d’avoir de l’aisance dans le morcellement.
  • des pièces de rechange pour la torche. Elles sont nécessaires car la torche doit être entretenue de façon régulière étant donné qu’elle est soumise à de hautes températures.
  • il faudra se procurer un câble pour la masse. C’est grâce à lui que la pince sera reliée à la masse.
  • Il convient de prendre en considération les accessoires de guidage afin d’avoir une meilleure précision de découpe.

Si vous avez besoin d’un découpeur plasma pour vos travaux, venez faire un tour sur decoupeurplasma afin de trouver des comparatifs entre différents modèles et de trouver les infos nécessaires.

Comment fonctionne-t-il ?

Si vous désirez opter pour un découpeur plasma, il vous faut savoir précisément son mode de fonctionnement. Tout d’abord, il faut savoir que le découpeur plasma produit beaucoup de fumée. C’est donc un instrument de découpe qu’il faudra utiliser dans un endroit bien aéré, l’idéal serait de l’utiliser en extérieur. L’utilisateur du découpeur plasma doit par conséquent protéger ses voies respiratoires de façon adéquate.

Une fois que le découpeur plasma a été mis en marche, l’utilisateur doit saisir la torche et appuyer sur la gâchette. C’est cela qui va permettre le déclenchement de l’amorçage à distance. Cela est possible grâce à de la haute fréquence.

Ensuite, l’utilisateur devra enclencher la fusion du métal. La manœuvre consiste au maintien de la torche à une bonne distance du métal en vue d’obtenir une découpe régulière et propre.

Indications à prendre en compte pour mieux le choisir

Il faut savoir que le choix du découpeur plasma se fait selon les besoins en matière d’épaisseur à découper. En termes plus clairs, vous devez savoir à l’avance quelles épaisseurs vous désirez découper à l’aide de votre découpeur plasma. C’est ensuite qu’il faudra prendre en compte la qualité de découpe escomptée. Cette qualité a rapport avec la rectitude de la pompe sur la tranche.

La propreté ainsi que la limitation de la bavure sont également à prendre en compte lors du choix du découpeur plasma. C’est grâce à la limitation de la bavure que l’utilisateur sera en mesure de prendre conscience de ses erreurs et de s’arrêter au bon moment.

Il ne faut pas non plus oublier la vitesse de découpe. La vitesse de découpe doit être comprise entre 30 et 40cm/m. Étant donné qu’en soudage, la vitesse de découpe est un facteur déterminant dans la limitation de l’énergie apportée à l’appareil, cette vitesse doit être meilleure. Par ailleurs, c’est la tension d’arc produite qui renseigne sur la capacité de découpe tandis que c’est l’intensité qui détermine la vitesse d’avancement dans la découpe du métal. La puissance de l’appareil se détermine en faisant la multiplication de la tension d’arc par l’intensité. C’est ainsi que l’on arrive à déterminer la puissance d’un appareil de découpe à plasma. Il convient d’ajouter que la puissance est un facteur clé qui permet de mieux comparer plusieurs machines de découpe à plasma.

En plus de la puissance de l’appareil, la stabilité de l’arc, la qualité des pièces d’usure ainsi que la qualité de la torche vont permettre de différencier une machine d’entrée de gamme à une machine professionnelle.

Related posts

Leave a Comment